Evolution & NetEnt Enregistrent Des Revenus De Casino Record Pour Le Deuxième Trimestre

NetEnt & Evolution Gaming Image

Jean-Paul Duchamp
Publié Juillet 22, 2020 à 3:07am

Le géant développeur de jeux vidéo NetEnt et le jeux de casinos développeur/fournisseur spécialisé Evolution Gaming ont tous deux enregistré des performances record pour le deuxième trimestre de l’année en cours. Les deux développeurs de logiciels de casino ont attribué leur succès du deuxième trimestre à leur capacité à avoir comblé le vide créé par l’arrêt temporaire des paris sportifs.

NetEnt et Evolution Gaming, qui se trouvent être en plein milieu des négociations sur les fusions et acquisitions suite à l’offre d’achat de NetEnt déposée par Evolution au début de l’année, sont tous deux leadeurs dans le domaine du divertissement en ligne et des produits de jeux en direct. Et c’est cette capacité à fournir des jeux de casino et du divertissement en ligne à la demande, selon ces géants de l’industrie du jeu, qui leur a permis d’atteindre les plus hauts niveaux de performance depuis très longtemps.

NetEnt Montre Ses Forces

NetEnt AB a pour sa part réalisé une grosse performance en matière de recettes. Le total des revenus affichés pour le premier semestre de l’année indique une augmentation étonnante de 30,2 % par rapport à l’année précédente. En chiffres réels, cela signifie que la marque a vu ses revenus atteindre 120,5 millions de dollars.

La principale contribution a été celle des nouveaux accords de licence de casino conclus entre le fournisseur et des tiers. Les accords de licence ont été à l’origine de la part du lion de cette performance exceptionnelle, soit 116 millions de dollars sur le total des recettes déclarées pour le deuxième trimestre 2020.

Conformément à ce qui aurait été attendu suite au rachat par NetEnt du principal développeur concurrent Red Tiger Gaming, la marque a dû se relever d’une baisse de 29 % de son bénéfice par rapport à l’année précédente. Elle a fait état d’un bénéfice net égal à 18,8 millions de dollars pour le compte du deuxième trimestre 2020.

Red Tiger : Une Victoire À Long Terme

La grosse acquisition de Red Tiger par NetEnt a également fait bondir les résultats de dépréciation et amortissement de la société. Ceux-ci, ayant augmenté de 52,3 % au total, ont entraîné une hausse des frais de développement et d’administration de 23,8 millions de dollars. Les frais financiers ont quant à eux augmenté de 22,8 millions de dollars, ce qui représente un pic par rapport au deuxième trimestre de cette année et à la même période en 2019. L’année dernière, les dépenses financières du deuxième trimestre s’étaient élevées à 3 millions de dollars, ce qui est beaucoup plus généreux.

Cependant, selon la directrice générale Therese Hillman, le deuxième trimestre a tout de même permis à la société d’établir de nouveaux records en matière de revenus de casino. Aussi, puisque NetEnt et Red Tiger Gaming ont tous deux affiché de bons résultats au cours du deuxième trimestre, on peut certainement dire que le coup que la marque a dû assumer en échange de l’acquisition de Red Tiger a bien valu le compromis temporaire.

En ce qui concerne les marchés de casino les plus performants, le Royaume-Uni est resté en tête de la liste de soutien de NetEnt. Le fournisseur s’est efforcé de devenir un acteur important aux États-Unis et a, dans l’ensemble, réussi à investir le marché américain. En résultat, 10 % de tous les revenus bruts des jeux d’argent rapportés pour le deuxième trimestre ont été créés par sa présence et son ancrage croissants aux États-Unis.

Evolution Gaming En Hausse

Evolution Gaming a également connu un énorme succès au deuxième trimestre. Sur une période de trois mois seulement, la marque de jeux de casino en direct a réussi à doubler la valeur de ses bénéfices par action. Il s’agit là d’une étape pratiquement inédite dans l’histoire récente des affaires.

Pour le deuxième trimestre 2020, Evolution Gaming a enregistré des recettes d’exploitation de plus de 240 millions d’euros - ce qui représente bien sûr une amélioration de 50 % par rapport à l’année précédente. Sur ce montant, 120 millions d’euros ont été des bénéfices.

L’entreprise est maintenant en état de stase suspendue dans l’attente d’une réponse des actionnaires de NetEnt AB concernant son projet de rachat d’au moins 90 % des parts du développeur de logiciels de casino. La date limite de réponse a été confirmée au 26 octobre. Ce n’est donc plus très long.


Plus d'actualités Casino: